Nos offres sérieuses & avérées :

La Méditation Transcendantale :

Est-ce que toutes les méditations se valent ? (Par Philippe Jousse professeur de M.T. à Bruxelles)

 

Les neurosciences nous révèlent que les procédures de différentes techniques de méditations activent différentes zones du cerveau.

 

Les gens sont attirés vers la méditation pour diverses raisons. Certains aimeraient être en meilleure santé, d'autres veulent réduire le stress, d'autres encore veulent stimuler leur intelligence ou exceller à l'université. Et, il y a évidemment l'armée toujours plus grande de chercheurs spirituels, de "yogis" et de "bodhisattvas" occidentaux, qui visent à explorer les «profondeurs» ou les sphères «supérieures» de la conscience.

 

Une idée erronée commune au sujet de la méditation, c'est que toutes ses formes sont à peu près les mêmes. Il s'agit d'une généralisation excessive. Les procédures mentales utilisées dans diverses traditions sont assez dissemblables et la recherche scientifique récente a montré que ces techniques activent différentes zones du cerveau.

 

C'est juste du bon sens : de même que l'haltérophilie, le tennis ou Pilates produisent des effets et renforcent des muscles spécifiques dans le corps, de même, se concentrer sur une flamme, la répétition de mantras ou essayer d'observer froidement son propre mental induisent des changements dans différentes zones du cerveau.

 

Les chercheurs ont constaté que les types de méditations qui impliquent une focalisation de l'attention (que ce soit sur un objet physique, un mot ou un concept) augmentent l'activité des ondes électroencéphalographiques bêta et gamma. Ces ondes rapides mettent en évidence un état actif et attentif de la conscience. Une étude a enquêté sur une méditation bouddhiste tibétaine, où l'attention se concentre sur "la bonté et la compassion" envers les autres êtres. On a constaté une forte activité  dans les zones du cerveau responsables du traitement de l'information sensorielle, des émotions et de l'attention.

 

Dans plusieurs pratiques, comme la méditation de pleine conscience ("Mindfullness") et certaines formes de Zen, aucun attention spécifique n'est requise, mais une "écoute simple et ouverte» de la réalité, au cours de laquelle on observe le contenu de son expérience sans le juger. Les mesures électroencéphalographiques montrent une augmentation de l'activité des ondes lentes thêta, qui reflète un état d'esprit détendu.

 

La pratique de la Méditation Transcendantale est unique à plus d'un égard. Les chercheurs ont créé une troisième catégorie distincte pour cette technique. Ils l'appellent l'auto-transcendance automatique, puisque la procédure mentale se transcende elle-même et culmine dans une expérience mentale illimitée. L'activité du thalamus, la zone responsable du traitement de l'information sensorielle, diminue, tandis que les régions frontales du cerveau, qui sont associées aux fonctions exécutives supérieures et au raisonnement moral, deviennent plus actives. L’enregistrement électroencéphalographique montre que l'activité des ondes alpha augmente, ce qui indique détente et calme.

 

Ce qui est encore plus intéressant, c'est que la cohérence des ondes cérébrales augmente pendant la pratique de la MT. Plus le cerveau est cohérent, mieux ses différentes parties sont capables de communiquer entre elles. La Méditation Transcendantale active l'ensemble du cerveau et lui permet de fonctionner comme une unité globale. La cohérence est particulièrement élevée au niveau des ondes alpha frontales, ce qui est une caractéristique commune chez les personnes ayant des performances de haut niveau dans les domaines des affaires ou du sport. Les chercheurs interprètent ces résultats comme un «signe d'un mode de fonctionnement plus efficace du cerveau."

 

Une autre particularité de la MT, c'est qu'il n'y a pas de différence entre les ondes cérébrales des débutants et celles de pratiquants de longue date. La Méditation Transcendantale se maîtrise rapidement. Pendant la méditation, les ondes cérébrales de quelqu'un qui a commencé à méditer il y a quelques semaines sont similaires à celles de celui qui pratique depuis des décennies. On fait l'expérience de l'infini tout de suite. C'est dans l'activité qu'on apprécie mieux les effets de la pratique de longue date. Les méditants expérimentés sont plus en mesure d'intégrer cet état de conscience illimité dans l'activité dynamique. Cela signifie que la MT est idéale pour ceux qui veulent mener une vie active. Il n'est pas nécessaire de quitter la société pour la transcendance et l'illumination.

 

Et n'importe quel jour et n'importe où en Belgique sur rendez-vous.

 

Au plaisir de vous y retrouver !

 

Les prochains cours auront lieu à la demande. L'idéal étant de regrouper plusieurs personnes afin que chacun profite des expériences des autres. La Méditation Transcendantale étant une technique simple, naturelle, ne demandant aucun effort, nous nous adaptons aux circonstances.

 

Je redonnerai cette introduction à la Méditation Transcendantale les :

 

Dimanche 13/10, à 11h

Mercredi 16/10, à 20h

Dimanche 27/10, à 11h

Mercredi 6/11, à 20h

Dimanche 10/11, à 11h

Dimanche 17/11, à 11h

Dimanche 8/12, à 11h

Dimanche 15/12, à 11h

Mercredi 18/12, à 20h

 

Je vous souhaite une bonne journée, pleine de joie, de lumière et de paix intérieure !

 

Philippe Jousse

Professeur de Méditation Transcendantale

Mobile : +32484761779

Fixe/land phone : +3222482545

Skype : philippe.jousse24

 

 

 

 

Vidéo courte assez explicite :

Témoignages : David Lynch, Anne, … :

Le 17/01/2012 par Anne de B.

 

Mon éveil à la conscience est encouragé par différents chemins ; la lecture, ( Don Miguel Ruiz, Eckhart Tolle, Baghavad Gita ), la méditation transcendantale.

Je me centre essentiellement sur les fruits de la MT…

1-            Conscience plus éveillée à chaque seconde de ma journée, attention plus soutenue lorsque je suis relation avec autrui, présence ‘consciente’ aux paroles, intentions et enjeux d’autrui. Je suis plus centrée lorsque je prends une décision. celle-ci n’est jamais aléatoire. Les conséquences de mes décisions sont pesées, analysées ;

2-            Ouverture au monde spirituel que j’ai envie de partager avec tout le monde ; patients, famille et amis

3-            La joie que je ressens est similaire à celle que j’ai ressentie quand j’ai accouché. Elle est forte et provoque beaucoup d’émotions.

4-            Sentiment de satisfaction permanente. Impression d’être comblée.

5-            Consciente que mon chemin a évolué rapidement en très peu de temps ; ce monde extérieur ne m’apporte que des joies superficielles et limitées. Beaucoup d’illusions. Je n’ai plus de ‘petites déprimes’. Mon humeur est plus stable. Je suis présente à 100% à tout ce que je fais ; boulot, relation avec mes collègues. Je vais à fond dans chaque chose que j’entreprends, rien n’est laissé au hasard.

6-            A l’intérieur, je me sens plus détendue. C’est une force tranquille. Les commentaires de mon entourage vont dans le même sens. Il parait que c’est flagrant.

Conséquences :- choix plus réfléchis lors des courses. Pas d’achat ‘compulsifs’

-              Participation plus ‘éveillée’ lors de conversations, je ne me laisse pas embarquée, j’ai plus de répondant.

-              Qualité des relations OK, ceux qui m’entourent m’apprécient beaucoup et recherchent  ma compagnie

-              De même je contacte de manière plus régulière ceux que j’aime.

-              Je parle de la mt autour de moi. Cette voie récolte beaucoup d’intérêts et j’espère qq méditants supplémentaires.

                               Anne de B.

Coin lecture : 

(Nous avons adoré)

Charlotte De Vilmorin :

Son livre plein d'humour :

ici !


Son entreprise de location de véhicules adaptés entre particuliers :

ici !

Avec son livre,

Dorine Bourneton

nous donne à tous une belle leçon de vie …

 

À lire et ou à offrir bien vite ! 

-« Nous avons sommes réduits, d’une certaine façon, mais nous restons motivés pour pratiquer des activités sportives ! Sauf que rien n’est prévu pour nous ! »

 

 

Katrijn 47 ans en chaise.

-« J’ai juste 18 ans,

je continue à vivre,

alors quoi ? » 


Justine 18 ans.


Un jeune adulte en

situation de handicap

reçoit comme

cadeau pour

ses 18 ans l’exclusion

de son lieu d’activités

scolaires ou autres,se retrouvant livré à lui-même . Et quid ?